Organisation du Sommet

banner

Contexte du Sommet

La Tunisie abritera les 20 et 21 novembre 2021 dans l’île de Djerba, la XVIIIème Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays ayant le français en partage avec pour thème principal « La connectivité dans la diversité : Le numérique, vecteur de développement et de solidarité dans l’espace francophone».

Un Sommet historique coïncidant de surcroît avec la célébration du cinquantième anniversaire de la création, le 20 mars 1970, de l’Agence de Coopération Culturelle et Technique, ancêtre de l’Organisation internationale de la Francophonie.

Premier pays arabe nord-africain à abriter sur son sol cet important événement en présence des Chefs d’Etat et de Gouvernement venant des cinq continents, la Tunisie aura en outre le privilège d’accueillir, le 19 novembre 2021, la 38e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF) et d’organiser de nombreux événements en marge du Sommet francophone dont principalement le Village de la Francophonie ainsi que le Forum économique francophone.

Cette importante rencontre intervient dans un contexte délicat marqué notamment par la prolifération des crises et des conflits dus à l’extension de la menace terroriste mondiale, à la montée du fondamentalisme, de la xénophobie et du populisme d'une part et à l’aggravation de la crise économique mondiale, du fait de l’impact de la pandémie de la Covid-19 sur la quasi-totalité des économies du monde d'autre part.

La Tunisie s’est engagée à ne ménager aucun effort pour assurer la réussite du Sommet de Djerba aussi bien sur le plan organisationnel que thématique, pour être à la hauteur des attentes des pays membres et pour faire de ce Sommet un véritable tournant dans l’histoire de la Francophonie et un nouveau départ pour le projet francophone.

Choix du thème

Dès le départ l’idée centrale était de s’éloigner des thèmes récurrents et d'opter pour des thématiques nouvelles touchant davantage à la modernité et aux nouvelles technologies, de nature à permettre au Sommet de Djerba de prendre une tournure économique.

Aussi et en concertation avec le Secrétariat général de l’Organisation internationale de la Francophonie, le choix s’est porté sur le numérique en tant que nouveau levier de développement, à même de répondre aux besoins des pays membres notamment en matière de renforcement de leurs liens de coopération et de partenariat. Cela leur permettra de relever les nombreux et divers défis nés de l’apparition de la pandémie de la Covid-19 et partant œuvrer collectivement à une reprise économique rapide et durable.

Ainsi, le thème du Sommet de Djerba : «Connectivité dans la diversité : Le numérique, vecteur de développement et de solidarité dans l’espace francophone» offrira sûrement l'occasion propice et le cadre adéquat à une profonde réflexion et à un large échange de vues entre les participants, pour esquisser les contours d’une nouvelle approche de coopération dans le domaine numérique pouvant s'insérer dans une dynamique de reprise de la croissance économique et favoriser ainsi le développement et le renforcement de la solidarité et du partenariat entre les pays membres.

Par ailleurs, et bien que la révolution numérique soit un phénomène mondial, de profondes disparités persistent concernant l’accès, la performance et le coût de la connectivité et des services numériques. Pallier à ces difficultés permettrait la réduction de la fracture numérique et le renforcement des liens humains entre les membres de la Francophonie, ce qui est en parfaite harmonie avec les objectifs majeurs définis dans la Charte de la Francophonie, à savoir l’intensification du dialogue des cultures et des civilisations, le rapprochement des peuples à travers leur connaissance mutuelle et le renforcement de leur solidarité par des actions de coopération multilatérale en vue de favoriser l’essor de leurs économies.

Dans ce contexte, le Forum économique francophone, qui sera organisé en marge des travaux du Sommet, offrira certainement aux nombreux acteurs économiques francophones qui y prendront part, l’occasion d’explorer les nombreuses opportunités d’affaires et de partenariats susceptibles d’ouvrir de nouveaux horizons à la coopération économique et de dynamiser les échanges entre les pays membres.

Comité National d'Organisation du Sommet

Conformément aux recommandations du document intitulé « pré-requis techniques et matériels » de l'Organisation internationale de la Francophonie, le Décret Gouvernemental N°2019-428 portant création d’un Comité National d’Organisation a été promulgué le 20 mai 2019.

Présidé par le Ministre des Affaires Etrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’Etranger, le Comité National d'Organisation du XVIIIème Sommet de la Francophonie est composé des représentants de la Présidence de la République et de la Présidence du Gouvernement ainsi que des Ministres en charge des Départements suivants :

  • Intérieur
  • Défense Nationale
  • Economie, Finances et Appui à l'Investissement
  • Affaires Culturelles
  • Equipement, Habitat et Aménagement du Territoire
  • Education Nationale
  • Enseignement Supérieur et Recherche Scientifique
  • Jeunesse et Sports
  • Santé
  • Technologie de la Communication et Economie Numérique
  • Tourisme et Artisanat
  • Transport

Le Représentant personnel du Président de la République auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie fait également partie du Comité National d’Organisation du Sommet.

Structures du Comité National d'Organisation

Le Comité National d'Organisation (CNO) est composé de deux Comités:

  • Un Comité exécutif chargé des aspects logistiques et matériels du Sommet, dirigé par un Coordinateur Général et composé des 6 unités suivantes :
  • Logistique et Intendance
  • Sécurité
  • Protocole et Relations Publiques
  • Médias et Communication
  • Administration et Finances
  • Santé

Des arrêtés du Ministre des Affaires Etrangères, de la Migration et des Tunisiens à l'Etranger ont été publiés le 12 septembre 2019, pour définir la composition et les attributions de chacune de ces Unités.

  • Un Comité thématique et évènementiel composé des deux unités suivantes :
  • Thématique, programme et documents du Sommet
  • Evènements parallèles